La méditation, ou comment cultiver l’art du bonheur. (partie 1)

Méditer… un petit mot, une grande vertu. J’ai découvert l’art de la méditation il y a 10 ans. Aujourd’hui cela m’est devenue indispensable, quotidiennement, afin de rester ancrée et connectée. L’accompagnement holistique, que je propose lors de mes séances de soins énergétique, nécessite un bon ancrage. Mais à propos, « méditer », ça veut dire quoi?

Différentes définitions…

  • Selon le Larousse

Action de réfléchir, de penser profondément à un sujet, à la réalisation de quelque chose : Cet ouvrage est le fruit de ses méditations.

Attitude qui consiste à s’absorber dans une réflexion profonde : Se plonger dans la méditation.

Oraison mentale, application de l’esprit à des vérités religieuses.

  • Selon Wikipédia

Le terme méditation (du latin meditatio) désigne une pratique mentale ou spirituelle. Elle consiste souvent en une attention portée sur un certain objet de pensée (méditer un principe philosophique par exemple, dans le but d’en approfondir le sens) ou sur soi.

La méditation implique généralement que le pratiquant amène son attention de façon centripète sur un seul point de référence.

  • Selon le bouddhisme

Le terme le plus proche dans les langues classiques du bouddhisme est bhavana, qui signifie “développement mental”.

Dans le bouddhisme, la méditation correspond à une pratique postural, mentale, relaxante et rigoureuse. Il existe deux classes de pratiques en matières de méditation:

Shamatha (calme) développe la capacité de focaliser l’attention en un seul point.

Vipassana (vision) développe la perspicacité et la sagesse en voyant la vraie nature de la réalité.

La personne qui médite débute par instaurer le calme dans son esprit (shamatha) pour pouvoir ensuite développer une vision plus vrai de ses ressentis et de la réalité.

 
Quelques « techniques » de méditation.

Il existe des centaines de techniques de méditation. Mais inutile de toute les connaître pour débuter. En effet, il vaut mieux ne pas s’éparpiller, surtout au début. Essayer déjà le petit exercice que je décris par la suite. Voyez comment vous vous sentez pendant ce moment. cela vous orientera déjà sur la position ou le type de méditation qui vous plaît. Je crois qu’il est important avant tout, de trouver ce qui nous convient. Inutile d’essayer de méditer en marchant, alors qu’on doit surveiller son enfant qui marche à nos côtés. Inutile de méditer en tailleur si notre dos nous fait souffrir… Pour méditer il faudra se « concentrer » sur son souffle et son corps.  Il faut être conscient, à l’écoute « en conscience ».

  • La méditation en pleine conscience

Cette forme de méditation permet de s’affranchir du flot de pensées qui traverse sans cesse notre esprit et d’être pleinement éveillé à l’instant présent. Il s’agit de prendre conscience de chaque instant, de son corps, des autres et de son environnement. Elle permet d’être « éveillé », en pleine conscience de soi et des autres à chaque moment de son existence. Cette technique de méditation est une technique bouddhiste de la méditation connue également sous le nom de méditation Vipassana. Cette méthode monopolise toute votre attention sur la conscience de l’instant présent. Vous vous concentrez uniquement sur ce qui se passe dans et autour de vous à ce moment précis.

  • La méditation de l’instant

C’est prendre conscience et être acteur de ce que l’on fait à l’instant. Par exemple, vous vous lavez les mains… ressentez l’eau qui coule sur vos mains, concentrez vous sur le son de l’eau… Vous attendez dans une salle d’attente, prenez conscience d’être assise sur la chaise, sentez vos points d’appuis, ressentez votre respiration, le souffle d’air. Vous regardez un paysage agréable, ressentez le! Vos 5 sens doivent être en éveil. Soyez conscient de vos actes à l’instant précis où vous les réaliser. Cela peut être effectué tout au long de la journée.

  • La méditation transcendantale

La méditation transcendantale est un technique de relaxation profonde et de développement de la conscience. Elle se base notamment sur l’utilisation de mantras (phrases ou mots répétés de nombreuses fois). Certains considèrent qu’elle est la plus facile car elle offre un support de concentration plus concret mais en réalité, sa maîtrise parfaite requiert une grande expérience.

  • La méditation en marchant

C’est une technique de méditation très simple. Vous marchez tranquillement et vous concentrez votre attention sur les mouvements du corps et le rythme de la respiration : comment votre pied se pose sur le sol, comment vos jambes se lancent en avant, le mouvement des vos bras dans l’air, la position de vos épaules, le maintien de votre colonne vertébrale…

Commencer la méditation

Pour débuter, il est conseillé une technique toute simple. Il vous suffit pour cela de fermer les yeux, de ralentir légèrement votre respiration et de vous concentrer sur la sensation de l’air qui rentre et sort par vos narines. Assis sur une chaise, allongé, debout, les pieds ancrés au sol, en tailleur, le dos calé… Vous vous rendrez compte qu’il est difficile de rester concentré sur cette sensation car des pensées et des idées traversent sans cesse notre esprit et nous empêchent de rester totalement passifs. Lorsque votre esprit s’égare, essayez de vous recentrer, de poser votre attention sur votre respiration, sur la sensation de l’air entrant par vos narines.

L’essence de la méditation.

Le principe de base de la méditation est de développer son attention et sa concentration. Toute la journée, les pensées se succèdent dans notre esprit, en file indienne, sans répit. Il n’y a presque aucune seconde pendant laquelle notre esprit n’est pas accaparé par une pensée quelconque. L’esprit bourdonne, ce qui peut  augmenter considérablement le niveau de stress et de tension.

On s’aperçoit que nous contrôlons très peu les pensées qui nous passent par la tête. Nous réagissons instinctivement, par automatisme , sans vraiment réfléchir . Développer son attention et sa concentration permet de contrôler ce flot et de prendre du recul par rapport à toutes ces pensées. Cela permet également d’être plus présent, à vivre l’instant, à être plus à l’écoute des autres.

Développer notre attention et notre concentration permet également un extraordinaire travail sur soi. C’est la base de tout travail de développement intérieur. La concentration permet de se scanner intérieurement avec une grande précision et de lever les voiles, les incompréhensions, les tensions internes, les contradictions et les mensonges que nous nous faisons à nous-même. Un exercice de méditation appelé « body scan » est très intéressant pour développer cet aspect.

En comprenant les mécanismes qui nous « dirigent » et qui nous animent, on apprend à s’accepter tels que nous sommes réellement avec nos qualités et nos défauts. C’est un premier pas vers l’atteinte du bonheur et une plus grande sagesse. On apprend le lâcher prise, l’acceptation, notre regard et notre vision s’ouvrent.

Les bienfaits de la méditation

On peut ressentir les bienfaits rapidement.  Une transformation plus profonde s’opère au bout de quelques mois de pratique.

Les personnes pratiquant la méditation sont souvent plus douces, plus soucieuses des autres, plus sociables et plus calmes. Des études sur le stress ont montré que les méditants possèdent un niveau de stress de 30 à 40% inférieur à ceux qui ne pratiquent pas la méditation et qui possèdent un style de vie comparable. Les méditants sont moins enclins à la colère et à la dépression. De nombreux psychothérapeutes utilisent d’ailleurs la méditation dans leurs thérapies contre la dépression. Et elle est de plus en plus utilisée au sein des hôpitaux.

Un petit livre pour commencer…

Dans nos vies agitées, posséder un espace de calme et de paix semble un luxe, alors que c’est un besoin. Dans ce guide clair et concis, Thich Nhat Hanh rassemble l’essentiel de ce qu’il faut savoir pour créer un tel espace et pratiquer chez soi la méditation. Il revient aussi sur la respiration, la position à adopter, ou encore le sommeil et la nourriture.
Décider de faire place à la contemplation et à la méditation à l’intérieur de notre propre maison peut changer la vie, et laisser rentrer durablement la paix et la joie.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer